CARISCIENCE 2019 – Guadeloupe -Fr

Du 20 au 22 octobre 2019, l’Université des Antilles sur le Campus de Fouillole en Guadeloupe a organisé la réunion annuelle du CAS (Académie des Sciences de la Caraïbe) et de CARISCIENCE.

La conférence CARISCIENCE 2019 «CARIBBEAN SCIENCE AND INNOVATION MEETING» (RÉUNION DES SCIENCES ET DE L’INNOVATION DANS LA CARAÏBE) a été l’occasion de récompenser Mme S. Haque pour ses travaux important en astrophysique, en recherche de signe de vie dans l’univers et de vulgarisation scientifique pour la jeunesse et via des émissions de télévision.

Cela a été également l’occasion pour le professeur E. Calais de l’ENS de réaffirmer la grande utilité et les besoins des géosciences dans la Caraïbe. Dans son exposé «Research, Training and Innovation in Earth Science: a Caribbean perspective?» (Recherche, formation et innovation en sciences de la Terre: une perspective caribéenne?), Le professeur Calais a listé les principales applications qui peuvent être effectué pour la communauté à l’aide des géosciences. On peut regretter que sa présentation ait porté essentiellement sur les risques naturels et ne mentionne pas son utilité quotidienne et pour la qualité de la vie quotidienne. Quoi qu’il en soit, cette présentation a confirmé indirectement la politique et les objectifs du Groupe de recherche Caribéen en Géophysique et Numérique (The Caribbean Geophysical and Numerical Research Group). Il a de nouveau validé le projet défendu par le TCG • NRG à l’échelle de la zone des Caraïbes.

Les deux jours de conférence étaient centrés sur quatre thèmes principaux: la biodiversité; la santé; l’agronomie; les risques naturels et la chimie.

Les sessions organisées sont listées ci-dessous:

  • Biodiversité et santé;
  • Biodiversité-Chimie;
  • Risque;
  • Chimie;
  • Biodiversité et Agronomie.

La grande diversité de thèmes présentés lors de cette conférence a été l’occasion pour TCG•NRG de présenter des élément de deux études réalisées en collaboration avec des étudiants de campus de UWI Mona et du département de physique de la Faculté des Sciences et Technologies.

Un poster de Alton Daley sur le potentiel énergétique des vagues autour de la Jamaïque: « The First Steps Towards The Realization Of Energy From Oceanic Waves In Jamaica« (Les premiers pas vers la réalisation de l’énergie issue des vagues océaniques en Jamaïque). Alton présente dans cette étude des résultats intéressant de son étude sur Mphil, en particulier l’état de la mer autour de la Jamaïque. L’affiche est accessible sur ce lien

Le deuxième ouvrage est une présentation orale d’une première expérimentation LoRa pour un réseau de capteurs en Jamaïque. Ces travaux font partie des projets Zachary William Mphil et #JamGreenDesal: «Using LoRa P2P NetworkforAutonomous Seawater Quality Monitor for Green Powering Desalination Plant» (Utilisation du réseau LoRa P2P pour le moniteur de qualité de l’eau de mer autonome pour une usine de dessalement écologique).

La première affiche qui doit être présentée avant le changement par l’organisateur lors d’une présentation orale est disponible sur ce lien.

Les travaux présentés lors de cette conférence étaient de bonne qualité et comportaient de nombreux sujets intéressants axés sur la région des Caraïbes. On peut citer la présentation du Dr Dalila Aldana-Aranda sur la conque: «Scientific Cooperation in the Caribbean: Queen conch (Mollusca) as indicator of Climatic Change. »(La coopération scientifique dans les Caraïbes: le lambi (mollusca), indicateur de Changement climatique)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *